• Alors voilà...

    Des petits changements pratiques côté plan de travail et bilan:

    - En ce qui concerne les plans de travail: J'ai suivi le modèle d'un collègue pratiquant la PMEV, et j'ai adopté le plan de travail avec exercices.
    Il s'agit en fait d'un feuille A3 sur laquelle les élèves trouvent les exercices selon trois niveaux de difficultés et pour chacun de ces exercices la compétence travaillée.
    Pour la correction je leur fais colorier la case de l'exercice toujours selon le même code de couleur.

    un petit exemple de pdt dont je parle, pour des CE1 et CE2 sur ce site: Clic !


    - Pour les bilans: après une discussion sur la liste de la PMEV, et après avoir lu beaucoup d'avis et d'expériences différents, j'ai décidé d'opter pour un bilan en deux parties...
    La première avant le TI, ce qui permet aux plus "faibles" de pouvoir se mettre au travail immédiatement après sur les exercices vus au bilan.
    La deuxième partie toujours en fin de TI, pas de changement ici.


    6 commentaires


  • Ma pratique s'inspire de la PMEV, elle même inspirée de la Pédagogie Freinet...
    Vous trouverez donc sur ce blog, ma pratique de classe, les documents, fiches et ressources que j'utilise.


    Si vous avez des suggestions sur le contenu du blog, si vous ne désirez pas voir un lien ou une ressource, contactez-moi



    Pour en savoir plus sur la Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant  c'est par ici Clic !


    Une matinée type en "PMEV" sauce Marevann :


    Voilà comment se déroule une matinée type dans ma classe cette année dans mon cours double Ce1/Ce2.

    - Arrivée dans la classe : les enfants exercent leurs responsabilités (appel, date, roue de la date pour les ce1, calendrier perpétuel pour les Ce2, et roue de la date ‘  in english ‘  , température).

    - 15 minutes de calcul mental "pour se réveiller les neurones", avec jeux sur l'ardoise, furet, le nombre mystérieux (description d’un nombre par les chiffres qui le composent)

    - début du travail individuel : Mes élèves sont installés en îlots dans la classe, je leur donne chaque jour un ordre de passage pour aller choisir leurs fiches, puis ils se mettent au travail. 

            > si c'est le premier jour du plan de travail : on lit ensemble les compétences qui vont être travaillées en maths et en français et les enfants peuvent s'exprimer sur ce qu'ils savent déjà faire et ce qui est nouveau pour eux. On voit ensemble les aides qu'ils peuvent utiliser pour réussir leurs exercices (leçons dans le cahier, affiches, leçons dans les manuels, dictionnaire, un copain...) et ils se lancent sur ce qu'ils veulent.

            > les jours suivants : les enfants commencent par regarder les exercices de la veille et reportent les couleurs de la correction sur leur plan de travail pour savoir où ils en sont. (Un point bleu : l'exercice a été réussi. Un point vert : l'exercice a été réussi après correction. Un point orange : il reste des erreurs après correction, la notion est à revoir. Un point rouge : la notion n'est pas du tout acquise.)

    - pendant le travail individuel: J'ai dessiné au tableau noir, un tableau où les élèves peuvent s'inscrire soit pour expliquer une fiche soit pour se faire aider sur une fiche. Pour s'inscrire à ce bilan il faut l'accord de la maîtresse (sinon certains s'inscrivent juste parce qu'ils ne lisent pas la consigne...). Mais en aucun cas ils ne doivent rester bloqués, ils doivent impérativement passer à autre chose.

    - Récréation

    - après la récréation, je leur laisse un peu de temps pour ranger les fiches ou les prendre (pour ceux qui vont passer). Puis on passe au:

    - bilan : Sur le tableau de bilan, des élèves se sont inscrits pendant le travail individuel:

                  > Soit parce qu'ils ont compris un exercice et qu'ils souhaitent expliquer aux autres leur démarche.

                 > Soit parce qu'ils n'ont pas réussi à faire un exercice et qu'ils souhaitent se faire aider pour y parvenir. Auquel cas tout le monde s'y met pour y arriver.

    - Les fiches passées au bilan : J'ai réalisé un tableau me permettant de noter quelles sont les  fiches qui passent au bilan, quelles sont les difficultés rencontrées et si oui ou non je dois m'arrêter sur une notion plus qu'une autre et faire une leçon plus traditionnelle.

    - La semaine suivant le plan de travail : A la suite du travail individuel de trois semaines,  je fais une semaine de synthèse. Nous voyons alors de façon plus traditionnelle les notions qui posent problème et pour lesquelles nous élaborons des traces écrites, des synthèses ou des leçons.




     


    17 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique